L'aventure est au coin de la rue

Une histoire d'amour au quotidien dont nous sommes les héros

Nom :
Lieu : Hainaut, Belgium

Une famille d'aujourd'hui

dimanche, avril 02, 2006

Le Carnaval

Ce fut discret, un roulement dans la nuit... je rêve!... non... encore.... doucement......... presque délicatement............. les roulements se succèdent.... mais quelle heure est-il? 5h30.... mais qu'est-ce que???...... encore!!!....
Lentement, le village se réveille sous les roulements des tambours....
Les aiguilles tournent lentement et le soleil se lève sur une aube grise et pluvieuse.
Le temps est suspendu....la tension monte, que se passe-t-il?
Dans les maisons les Gilles se préparent et vers 9h15 un bruit de grelots nous avertit de la sortie d'un petit voisin, Gilles, lui aussi.
Le grand rendez-vous est à 11h00 sur la place du village pour le Rondeau.
Progressivement les gens se dirigent vers le centre du village, les bruits se font plus précis, l'odeur des croustillons flattent les narines, la fête foraine bat son plein pendant que sur le centre de la place les premiers Gilles s'échauffent et lancent leurs premières oranges.....
la foule grandit, une pause.....l'attente commence.....les Gilles semblent avoir tous disparus......Mais où sont-ils? ils pleut de plus en plus fort....les gilles mettront-ils leur chapeau....?
Après quelques hésitations sur la couleur du ciel, certains oseront mettre leur coiffe.... et la pluie cesse......
ça y est les voilà!!!!...... et des 4 coins de la place, ils arrivent.....Du plus petit au plus grand, du plus jeune au plus âgé, lentement les Gilles gagnent la partie qui leur est réservée, les orchestres se rassemblent au centre de la place et sous les ordres d'un "chef d'orchestre" le rondeau commence....
Tournant, piétinant, une secousse pour faire 1/4 de tour, les grelots tintent, les tambours, trombones, grosses caisses.... scandent le rythme et nous voilà nous balançant tous au rythme du Carnaval.....
Après une petite heure de cette "douce folie" le Rondeau s'achève et nous rentrons progressivement à la maison nous préparer pour la suite des festivités à 16 h00.

Libellés :

1 Comments:

Anonymous ourson said...

ton reportage est magnifiquement raconté, j'ai cru meme entendre les sabots des Gilles sur les pavés.

20/4/06 22:46  

Enregistrer un commentaire

<< Home